Présentation de l’association

L’association « action citoyenne pour l’intérêt général » prend le relais de « l’appel citoyen pour nationaliser temporairement Arjowiggins ».
Le gouvernement fait la sourde oreille et Bruno Le Maire a enfin répondu à notre demande (10 300 appels) par une fin de non-recevoir politique : nationaliser serait contraire à « l’esprit de la libre entreprise qui régit l’Europe » !
Qu’un groupe « prédateur » s’empare d’un groupe d’usines, les liquide en quelques années en « aspirant » toutes les ressources disponibles grâce à l’État (via la BPI – Banque Publique d’Investissement) en laissant un bassin de vie exsangue derrière lui et des centaines de chômeurs, c’est ça l’esprit de l’Europe ?
Non, nous n’acceptons pas cette analyse. Nous ne voulons pas vivre dans un désert. Nous ne voulons pas voir partir les jeunes par faute d’emplois.
Quel que soit l’avenir d’Arjo à Bessé-sur-Braye (ferraille ou reprise) nous ne laisserons pas faire !
– Si vous voulez nous donner les moyens d’aller en justice pour nos villages, nos PME, nos artisans, nos commerçants et l’avenir de nos enfants, rejoignez-nous, Adhérez ou faites un don !
– Si vous voulez que toute la lumière soit faite sur les responsabilités et les causes de ce désastre social, Adhérez ou faites un don !
Nous nous engageons à œuvrer pour obtenir les 800 emplois qui «manquent» à notre bassin de vie et d’emploi.

Merci de votre engagement avec nous !