EN FRANCE : LE PAPIER RECYCLÉ A DE L’AVENIR. Le site papetier de Bessé-sur-Braye un enjeu National pour le développement durable

111111111

Ne pas dire n’importe quoi, les arguments qui mettent en cause le papier recyclé ne sont fondés sur aucune réalité, économique, écologique, technique.

Quand certains claironnent que le papier recyclé n’a pas d’avenir en France, d’autres en Allemagne ne cessent d’augmenter leur capacité de production pour satisfaire la demande française et européenne. Nous envoyons nos vieux papiers/cartons en Allemagne et ensuite nous achetons le papier recyclé produit par les papeteries allemandes.

Nous fermons nos usines papetières en France et demain notre dépendance nous pénalisera à l’image des masques de protection que nous avons préféré acheter en Chine avant de mesurer l’ampleur de l’absurdité de ce choix uniquement économique et aberrant écologiquement. (exemple vécu avec Kolmi à Angers).

Les fermetures d’usines de production de papier recyclé en France obligent les imprimeurs de magazines tricolores à se fournir à l’étranger, c’est la même situation pour les imprimés publicitaires, pour les ramettes de bureau à base de papier recyclé qui pourrait être produit sur le site de Bessé-sur-Braye.

Je reprends les arguments de CITEO, acteur de référence en France dans la collecte des emballages et des vieux papiers. « La France a besoin de capacité de recyclage sur son territoire pour développer l’économie circulaire et s’affranchir de la dépendance aux autres pays européens et au grand export pour la gestion des déchets papiers et emballage ménagers » 28 mai 2020.

Oui La France a besoin de capacités de recyclage sur notre territoire pour développer l’économie circulaire, alors que certains envisagent de démanteler le site de production papetier de Bessé-sur-Braye.

La croissance durable voulue par les citoyens se construira sur le modèle de l’économie circulaire, rien ne se perd tout se transforme. Il nous faut transformer notre société du jetable aujourd’hui, en recyclable demain.

Le papier est une excellente illustration de l’économie circulaire.

La production de papier recyclé est bonne pour la planète, en consommant moitié moins d’énergie, moitié moins d’eau et émettant moitié moins de CO2 par rapport à la production de papier non recyclé et sans recours aux produits chimiques pour sa fabrication.
La fabrication d’une tonne de papier, nécessite 2 à 3 tonnes de bois, environ 17 arbres. Alors qu’avec une tonne de vieux papiers, on peut obtenir 900 kg de papier recyclé.

Ne dénigrons pas la fabrication du papier recyclé.

Ensemble pour la Planète, pour une production française et locale, pour l’emploi et le savoir-faire associé à l’industrie papetière, n’abandonnons pas l’avenir du site de Bessé-sur-Braye.

Serge Bardy, Député 2012-2017,
auteur du rapport « France terre d’avenir de l’industrie papetière », 357 pages.
Disponible : temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s