L’argent «magique» va couler à flot, à Bessé-sur-Braye

Dans un article publié par Ouest France le 23 Avril dernier, on apprend que l’état vient d’accorder au site d’ex-Arjo le label pompeux de « site industriel clé en main » ! Le gouvernement, Bruno Lemaire et Agnès Pannier –Runacher ne manquent donc, ni d’humour ni de cynisme ! Les « décideurs locaux » Christelle Morançais et Dominique Le Mener doivent être soulagés de l’apprendre avant les élections !

Une nouvelle ère de profits sur le dos des contribuables va donc s’ouvrir à Bessé ! Tant pis si les hôpitaux de Saint Calais comme de Montval et leurs urgences sont au bord de l’asphyxie, tant pis pour les classes fermées et la disparition des services publics – l’argent public, « argent magique », s’il en est – va arroser ce bon Monsieur Petit, qui avait promis 25 millions canadiens ! Nous avons pourtant subi un parasite de haut-vol avec Pascal Lebard qui nous a coûté près d’un milliard d’euros, en douze ans pour se constituer un empire commercial (Antalis) qui vient d’être vendu à perte au Japon ! Toutes les usines du groupe ont été démantelées et des milliers de salariés licenciés dont 600 à Bessé auxquels se rajoutent 100 intérimaires ! Cet argent perdu, a dû,  pourtant, profiter à certains ! Madame Pannier-Runacher, grande argentière de France et amie de Pascal Lebard,  s’en était émue, un temps,  avant d’oublier …

Mais les chômeurs sont toujours là, après 55 ans … beaucoup, rejetés, parce que trop vieux !

Tout va donc pouvoir reprendre avec Monsieur Petit, la valse des millions de fonds publics… Bravo Monsieur Le Mener, vous disiez soutenir ce repreneur qui risquait son « propre argent » et avait des projets non-révélés … quelle perspicacité !

Monsieur Petit nous confie –qu’il ne peut rien dire– c’est pratique le secret des affaires ! mais cela ne l’empêche pas de qualifier la fabrication de papier de « polluante et gourmande en eau » – donc selon lui le Conseil Régional et la BPI qui financent le Bourray, et son projet de fabrication de pâte à papier recyclé, sont à côté de la plaque en ce qui concerne la transition écologique ? C’est bizarre, produire du papier recyclé en France, ce serait polluer, mais pas en Allemagne qui augmente ses capacités de production pour couvrir le marché français !  A nous les chômeurs et les importations de papier/carton (800 000 tonnes en 2020).

C’est aberrant et irresponsable économiquement, socialement et écologiquement !

Cela doit conforter le rejet absolu du projet « Libéral » qui imprime le cerveau de tous ces décideurs ! On peut faire autre chose et utiliser l’argent public pour l’intérêt général, en redéveloppant notre industrie, nos services publics, nos droits sociaux !

Le système français, issu du Conseil National de la Résistance est viable, il l’a prouvé après guerre, ceux qui le critiquent comme Monsieur Macron, le font par intérêt idéologique ou financier, les politiques LR, LREM, RN, comme ceux à gauche qui s’y attaquent, sont coupables du « délitement » de la France.

L’Europe des Régions, partagée par tous ces politiques, est d’essence libérale, ce qui explique pourquoi, quand messieurs Macron ou Lemaire parlent de sauver nos entreprises, ils évoquent l’espace européen mais pas la France ! Nous sommes voués au tourisme et pas à un développement équilibré. Pour produire en France, l’exemple de notre papeterie l’a démontré, il faut revenir aux choix politiques pour l’indépendance nationale !

C’est ça, qu’il faut changer !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s