ARJOWIGGINS : abandon de la filière papier au profit des gants jetables ! Qui paiera ?

Et voilà !

Nos impôts serviront à financer 50 % de la transformation de la papeterie en usine à gants !

Monsieur Petit est récompensé par l’État et la Région, de ses mensonges. Nous avions raison, il est bien en réalité un « dépeceur industriel » qui profite du malheur des salariés et du bassin d’emplois. Combien a coûté la cession de 20% du site au Conseil Régional ? Il l’avoue, les machines à papier seront revendues hors Europe, tout sera démantelé ! Il sera payé en plus pour cela !

(suite…)

Arjowiggins : Les promesses de M. Petit ne lui servent qu’à gagner du temps… pendant qu’il démonte l’usine ! Le Préfet lui fait confiance !

Après la parution de notre lettre ouverte concernant l’avenir du site d’Arjo à Bessé-sur-Braye, Monsieur Petit, affirmant qu’il travaillait « d’arrache-pied », avait promis que dès le 20 Mars, on saurait tout !

Encore une fois, c’est raté !

On sait, que les projets de reprise abondamment vantés par nos quotidiens locaux, ne sont que des « projets mensongers » empruntés du site d’Arjo à Crèvecoeur (77), pour justifier, l’achat de l’usine de Bessé, auprès des élus locaux et du Tribunal de Commerce de Nanterre.


La fameuse équipe, composée d’anciens salariés du site de Crève-cœur (aujourd’hui démantelé), a quitté les lieux, fâchés sans doute de comprendre qu’on les avait berné !

(suite…)

L’association Action citoyenne pour l’intérêt général soutient Anticor !

Lettre de l’association « Action citoyenne pour l’intérêt général » adressée à Madame Elise Van Benden, présidente d’Anticor. Cette association lutte contre la corruption et attend toujours que son agrément soit renouvelé. Celui-ci permet à Anticor d’agir en justice en se portant partie civile.

A Madame Elise Van Benden
Présidente d’Anticor

Lavenay, le 24 février 2021

Madame,

Notre association « Action citoyenne pour l’intérêt général » soutient Anticor !

Notre association « Action citoyenne pour l’intérêt général » s’est constituée il y a un an pour agir contre la fermeture et le bradage de la papeterie de Bessé-sur-Braye ex Arjowiggins qui a été liquidée par le tribunal de Nanterre en 2019, au profit d’un repreneur, pour la modique somme de 75000 € !

Près de 700 salarié(e)s ont été laissés sur le carreau !

Pendant plus de dix ans avant cette liquidation, près d’un milliard d’euros ont été versés entre les mains du PDG du groupe Sequana, Monsieur Pascal Lebard.

La société Antalis filiale de Sequana qui était la partie de l’édifice où se faisait la commercialisation du papier au niveau mondial a été le principal bénéficiaire de ces largesses ! La production de papier s’est vue, pendant ce temps réduite à la portion congrue ! fermetures des usines et licenciements , refus d’investir, et vente ou mise sous leasing des machines pour restaurer les liquidités !

Une action des salariés est en attente aux prudhommes de Boulogne Billancourt contre Sequana !

On peut dire que la vente d’Antalis , le 31 mars 2020, à un groupe japonais Kokusai Pulp & Paper Co., Ltd, à 0,10 cts l’action a scandalisé bon nombre de salariés dont ceux qui avaient investi dans leur entreprise à l’incitation de leur direction (la cerise sur le gâteau !) Ils ont tout perdu ! La BPI qui était membre du Conseil d’administration et premier actionnaire de Sequana maison mère d’Antalis, la BPI a vendu ses actions à Kokusai Pulp & Paper Co., Ltd, à 0,40 cts l’action, le 31 mars 2020.

Madame Pannier-Runacher actuellement ministre aux côtés de Bruno Lemaire, grands amis de Monsieur Lebard, avait à l’époque fait part de sa colère, et de sa détermination à débloquer une enquête parlementaire sur la gestion Lebard ! Mercredi 3 avril 2019, lors des questions au gouvernement, Agnès Pannier-Runacher avait affirmé, qu’il fallait « faire la lumière sur la façon dont a été gérée Sequana ». Depuis, plus rien !

Vous comprendrez que nous espérions vous confier cette enquête, et que le refus de vous accorder votre agrément ne nous convient absolument pas !

Je vous prie donc, Madame la Présidente, de bien vouloir enregistrer notre soutien à votre association, que nous ferons connaître sur nos réseaux sociaux, et à Monsieur Dupond –Moretti

En vous remerciant de votre attention, recevez nos cordiales et sincères salutations !

Nadia Mattia

Compte-rendu de la réunion du 16 janvier et point sur la situation d’Arjo

Arjowiggins-Bessé-sur-Braye-Sarthe-960x640

Malgré un froid intense nous avons pu échanger pendant près de deux heures ce samedi 16 janvier avec nos adhérents de l’association, des anciens salariés et retraités d’Arjo Bessé-sur-Braye ! Dans les jours qui viennent nous allons demander au Préfet de la Sarthe de révéler les réponses de Monsieur Petit aux questions posées par les syndicats de la Sarthe :

Quels sont les réels projets de Monsieur Petit et du groupe Dottori ? Quelles garanties pour que les mesures accompagnant la vente du site soient exécutées par le repreneur ? Puisqu’il semble impossible que les journalistes du Maine ou d’Ouest France s’intéressent aux mensonges de Monsieur Petit, malgré nos efforts, nous demandons un droit de réponse sur le roman qu’on nous livre dans ces quotidiens locaux !

(suite…)

Lettre aux associations, organisations syndicales ou politique de la Sarthe, aux personnalités, élus, Maires, Députés, aux ex-salariés Arjowiggins du collectif pour la reprise d’activité

Madame, Monsieur, Cher-es ami-es

Vous trouverez ci-joint la lettre ouverte adressée à Madame Morançais (CR), M. Le Mener (CD) et M. le Préfet de la Sarthe, pour leur rappeler les engagements publiés au sujet du financement de l’étude pour notre projet de papier recyclé à Bessé-sur-Braye.
Nous voulons que nos élus tiennent leurs promesses !

(suite…)

Lettre ouverte à Madame Morançais – Présidente du Conseil Régional, Monsieur Le Mener – Président du Conseil Départemental, Monsieur le Préfet de la Sarthe


Madame, Messieurs,

En date du 28 Mai dernier, la région et l’État, ainsi que ses services en région avaient déclaré publiquement par voie de presse qu’ils étaient prêts à cofinancer notre étude de faisabilité ! Cette décision a entrainé une grande satisfaction parmi la population du bassin d’emploi.

(suite…)

Lettre aux adhérents, sympathisants, soutiens de l’Action Citoyenne Pour l’Intérêt Général

Madame, Monsieur, Cher(e) Ami(e),

Désormais, il ne reste plus que quelques chances de voir aboutir notre projet de fabriquer à Bessé-sur-Braye du papier recyclé : c’est d’augmenter la pression sur les décideurs concernés ! Malgré les engagements de l’État, des Conseils Régional et Départemental, les récentes déclarations du nouveau propriétaire de la Papeterie, laissent sceptiques quant à sa volonté de respecter la population ! (suite…)